DGRSDT
Direction de Développement et Technologique et de l’Innovation (DDTI)

Pour accomplir ses missions, la DDTI est divisée en quatre (04) sous directions :

Sous-Direction de la valorisation des résultats de la recherche et de la vulgarisation, Composée de trois (03) bureaux :
. Bureau de la mise en place des mécanismes de la valorisation ;
. Bureau du suivi des activités des structures et établissements de valorisation ;
. Bureau de la vulgarisation et de la diffusion des résultats de la recherche.

Sous-Direction de l'innovation et de la veille technologique, Composée deux (02) bureaux :
. Bureau d’appui et promotion de l’innovation ;
. Bureau de la veille technologique.

Sous-Direction du développement technologique et du partenariat, Composée de deux (02) bureaux :
. Bureau de la promotion du partenariat et développement technologique au sein des entreprises économiques ;
. Bureau du suivi des activités des services communs de la recherche à vocation technologique et filiales.

Sous-Direction de l'information et des indicateurs scientifiques et techniques, Composée de deux (02) bureaux :
. Bureau des enquêtes et des indicateurs en sciences et technologies ;
. Bureau de l’information scientifique et technique




<--
×

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Direction générale de la Recherche Scientifique et du développement Technologique

La DGRDST est l’une des deux directions générales du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique MESRS). La DGRDST est créée par la loi n° 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419 correspondant au 22 août 1998, modifiée et complétée, susvisée relatives à la programmation, l'évaluation, l'organisation institutionnelle, le développement de la ressource humaine, la recherche universitaire, le développement technologique et l'ingénierie, la recherche en sciences sociales et humaines, l'information scientifique et technique, la coopération scientifique, la valorisation des résultats de la recherche, les infrastructures et grands équipements, et le financement du programme quinquennal.

-->